Requiem pour un con

sagnol-8« J’vous l’ai bien mise » Captain America

On y a eu droit. Ouf. Nous, les fameuses « vierges effarouchées », les « offusqués de toujours », les « indignés du dimanche »; oui, nous avons eu droit aux excuses de Monsieur Willy Sagnol. Une chance, tellement celles-ci sonnent vraies. Pas du tout des excuses de circonstances. Non avec Willy, on peut être sûr que c’est sincère.
Pour preuve, il a lu un extrait d’un papier du blog de Patrick Mboma histoire de rappeler à la populace qu’il s’excuse mais qu’en fait c’est lui qui a raison. Ah, le fameux soutien qui valide les propos maladroits, nauséabond. Et oui les connards, car si Patrick Mboma le dit, c’est que c’est vrai.
Blague à part, qu’est-ce que cela pèse dans la balance? Il y aura toujours un météorologue pour expliquer que le réchauffement climatique est une aberration. Il y aura toujours une femme pour dire que la maltraitance féminine est exagérée. Il y aura toujours un noir pour dire que l’esclavage ce n’est pas bien grave. Il y aura toujours un homosexuel qui sera contre le mariage pour tous. Il y aura toujours. C’est comme ça. Willy Sagnol l’a d’ailleurs bien dit: « c’est un mélange une équipe de foot. C’est comme la vie, c’est comme la France, c’est un mélange ». Et dans ce mélange Willy, il y a également des abrutis. Toi et tes soutiens en savent quelque chose.
En s’appuyant sur les propos de Mboma, ils ont trouvé leur totem: cette immunité qui leur permet de dire le désormais célèbre « vous voyez qu’on avait raison?!! ».
Pourquoi alors zapper les sorties médiatiques de Lilian Thuram, Patrick Vieira, Pape Diouf, Claude Le Roy ou Antoine Kombouaré? Peut-être parce que ça ne va pas dans leur sens c’est ça?
Pourquoi ne pas aller demander son avis aux autres joueurs africains? Non parce que là, c’est limite si Patrick Mboma n’est pas devenu le Claude Lévi-Strauss du XXIème siècle… Surtout que le Patrick Mboma en question a réagi et voilà ce qu’il a dit concernant cette polémique: « Il a masqué une partie de mes propos où je parle des qualités techniques du footballeur africain. Ce n’est pas super de vouloir faire de moi quelqu’un qui va légitimer ses propos. La chose que j’attendais, c’était qu’il présente des excuses. Ce que, pour moi, il n’a pas fait. Il l’a dit mais il n’a pas compris. Il essaie de se défendre. Il pense pouvoir être soulagé en me citant. Je reconnais quand même qu’on ne s’est jamais rencontrés. Je ne sais pas qui il est. Je n’ai pas le sentiment qu’il soit raciste mais ses propos sont graves et il ne s’en rend pas compte. Il est protégé, de son président de club et des instances fédérales. Mais il aurait fallu lui dire d’emblée : ‘Vas-y, présente tes excuses !' » Il aurait surtout fallu qu’il rappelle qu’en Afrique, les profils de joueurs et leur prix varient tout autant qu’en Europe, en Asie ou en Amérique. Et que, dans un foot mondialisé, tout le monde s’adapte. Bref, qu’il renie ses propos » Bizarrement, cette sortie a bien vite été oublié par les grands défenseurs de Monsieur Sagnol.

Ils ont sauvé Willy
Car l’entraineur de Bordeaux peut compter sur un appui de poids: les journalistes. La grande majorité a soutenu Sagnol. Pour les autres, on condamne mais en parlant de simple maladresse et puis basta: or, quand il s’agit de la sensibilité des gens, on évite de balayer cela d’un revers de main.
Ces journalistes sportifs qui passent leur temps à mal faire leur travail en général avaient pourtant là une occasion en or de remonter la pente. A commencer par ceux qui ont interviewé l’ex-joueur du Bayern Munich. Il y avait de quoi réagir. Notamment quand Monsieur Sagnol a prévenu: « il y aura beaucoup moins de joueurs africains qui rejoindront les rangs des Girondins de Bordeaux parce que je n’ai pas envie de me retrouver avec 12 gars qui se barrent tous les deux ans ». Même si Jean-Louis Triaud arrive à obtenir les signatures de Yaya Touré, Salomon Kalou, André Ayew, Prince-Boateng, Stéphane M’bia ou Asomah Gyan? Pas sûr.
Et puis pour rappeler combien Willy Sagnol connaît si mal son métier. Car comment peut-il ignorer que la CAN a lieu tous les deux ans, et que pour un joueur africain cela peut représenter beaucoup que d’y participer? Encore plus venant d’un français, issu d’un pays qui s’était très largement offusqué d’une grève de joueurs dans un bus en soulignant un manque de patriotisme ahurissant et un irrespect total envers le maillot national.
Ces mêmes journalistes auraient d’ailleurs dû le reprendre de volée car n’est-ce pas Willy Sagnol qui avait dit qu’Evra avait « fait des erreurs » en référence à Knysna?
En gros, voici la logique de Willy Sagnol: un français qui refuse de jouer pour sa nation ce n’est pas bien, un africain qui « se barre » pour représenter son pays dans sa compétition continentale ça le fait chier #cohérence
Enfin, ils auraient dû lui expliquer combien son propos est ordurier et démontre un réel mépris envers le foot africain. Une amnésie surprenante, parce que si Samuel Eto’o n’était pas intelligent footballistiquement, que dire alors des 99,9% des joueurs des années 2000?
Salif Keïta, Abedi Pelé, Jay Jay Okocha et Rabah Madjer étaient pas techniques? Hum hum
Des exemples comme cela, il en existe des tonnes; et à l’inverse des propos (déformés) de Patrick M’Boma, ce ne sont pas des exceptions.
Comme pour l’histoire des quotas, Sagnol a été sauvé par ses petits amis de la presse. L’affaire sera vite oubliée et comme pour Laurent Blanc, il sera limite traité en victime.

Lors de la Coupe du monde 2006, Willy Sagnol avait demandé à juste titre à Marcel Desailly de se taire en lâchant le légendaire « ferme ta gueule l’ancien ». Comme dirait un grand philosophe, la rouetourne a vite tourné: FERME TA GUEULE WILLY.

JB, un nordique

Publicités

One Comment on “Requiem pour un con”

  1. cheik diabaté dit :

    très bien écrit , c est autre chose que benjo


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s