Simply the beast

20130810T021233Z_1_CBRE979065000_RTROPTP_4_TENNISMENMONTREAL » c’est toujours les mêmes gestes: d’abord l’oreille droite, toujours; chaussettes, chaussures, puis un coup droit lifté; et puis la victoire, toujours «  

Revoir Rafael Nadal sur un court est déjà une joie pour tous les fans de tennis. Observer le taureau de Manacor sans strapping au genou est une agréable surprise. Car pour la première fois depuis (trop) longtemps, « Rafa » est à 100% physiquement et comme prévu dans ce cas-là, les adversaires dérouillent. Rarement on avait vu l’Espagnol aussi impressionnant sur dur: il est tout simplement invaincu cette année sur cette surface en ayant battu entres autres Djokovic, Federer, Del Potro, Berdych ou encore Gulbis !!! A moins d’un mois de l’US Open, ça donne forcément de la confiance.

Mais plus que la victoire finale, c’est la qualité de jeu proposée à Montréal qui fascine. Tout au long de la semaine canadienne, El Matador a pilonné ses cibles du fond court. Son jeu de jambe fut parfait, lui qui l’avait condamné à Wimbledon. Surtout, il a pu s’appuyer sur un service diabolique: jamais depuis l’US Open 2010 on ne l’avait vu aussi performant sur ses mises en jeu. Au T ou grâce à son slice, il a très souvent pris l’ascendant dès le premier coup de raquette: de fait en finale, Milos Raonic ne lui a arraché que sept points (!!!) dans cette configuration de jeu.

De plus sur le plan mental, Musclor a encore marqué les esprits.
Pour son premier test au Québec, il a remporté un mini combat contre Jerzy Janowicz. Le demi-finaliste de Wimbledon l’a tout d’abord poussé au tie-break après avoir effacé trois balles de sets. Puis le Polonais a mené 3-0 dans la deuxième manche avant que la machine majorquine ne recadre les choses. Costaud, tout simplement.
Mais rien ne vaut un duel face à son plus grand adversaire pour passer au révélateur.
Nadal-Djokovic, encore et toujours. En demi-finale, le duo s’est retrouvé pour la 36ème fois et a ainsi égalé le record de face-à-face dans l’Ère Open du tandem Ivan Lendl-John McEnroe !!! Et comme souvent, le match a tenu ses promesses. Moyen pendant deux sets, la partie a pris de l’ampleur dans l’ultime manche. On a même senti une certaine tension entre les deux joueurs suite à la volée de Nadal qui termina dans le visage du Serbe. Au final, la Rafale a fait parler son clutch et l’a emporté au terme d’un tie-break parfaitement maitrisé (7-2, après avoir mené 6-0). Un nouveau bras de fer gagnant au compteur du gaucher qui mène désormais 21-15 dans les affrontements de titans.
Pour le Djoker, cette défaite est difficile à encaisser: elle s’inscrit dans la continuité de celle de Roland Garros et permet à son principal concurrent de revenir sur lui au classement mondial. Car Nadal est dans le bonus jusqu’à la fin de saison et ne devrait pas tarder à être numéro 2, en attendant pourquoi pas de récupérer le trône. Mais Mr Novak est un immense champion et saura rebondir sans problèmes après cette contre-performance.

En attendant, la saison continue et c’est le Masters 1000 de Cincinnati qui se profile. Le cador de Manacor pourrait y croiser Federer en quart (si ce dernier retrouve son standing), Murray en demi et Djokovic en final; qui dit mieux? En attendant, une chose est sûr: qu’importe ce qui arrive cette semaine dans l’Ohio, Nadal est bel et bien de retour aux affaires. Il sera l’un des principaux outsiders pour renverser Djokovic à Flushing Meadows: quoi de plus logique pour un joueur qui affiche en 2013 un bilan de 48 victoires pour… 3 défaites.

JB.

Publicités

One Comment on “Simply the beast”

  1. madmax dit :

    J’adore tes titres d’article JB


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s